Léa & Julie Pardi - Etudiantes entrepreneures

Être étudiantes-entrepreneures, ce que ça nous a apporté

Posted by Pardi Cosmétiques on

Même si aujourd'hui nous avons pris l'habitude de revendiquer fièrement notre double casquette d'étudiante-entrepreneure, il n'en a pas toujours été ainsi, particulièrement avec nos partenaires et les potentiels collaborateurs aux débuts de Pardi.

Dans un monde où l'on vous demande généralement une grande expérience pour obtenir un premier emploi, il nous paraissait impensable de nous présenter en tant qu'entrepreneures-étudiantes devant des personnes arborant des décennies d'expérience dans la sphère active et avec qui nous espérions collaborer. Nous ne nous sentions pas légitimes.

Les stéréotypes associés aux étudiant.e.s qui souhaitent se lancer dans l'entrepreneuriat sont nombreux : manque de maturité, d'expérience, de connaissances professionnelles, de moyens et de connexions... Mais cela fait maintenant trois ans que Julie et moi avons entamé cette aventure et nous regrettons seulement de ne pas avoir assumé notre statut dès le départ !

C'est ainsi que nous avons décidé de nous lancer dans l'entrepreneuriat alors que nous étions encore étudiantes. Nous avions 22 ans, en plein milieu de nos études, avec un grande ambition : créer une entreprise qui nous ressemble et lancer notre mini-révolution dans les cosmétiques ensemble.

 

Léa et Julie - Paris Dauphine

 

Au cours de ces trois dernières années, nous avons évité de faire comprendre aux professionnels du secteur que nous étions encore étudiantes, en cours de comptabilité le matin, et au bureau avec nos alternantes l'après-midi. Les phrases qui nous hantaient étaient "On ne sera jamais crédibles" et "On va nous prendre pour des gamines", ce qui a renforcé notre syndrome de l'imposteur bien enraciné. Malgré cela, notre vie d'entrepreneure était, et est toujours, rythmée par des nombreuses tâches, de responsabilités, de présentations, de mails envoyés discrètement dans le fond de la classe, et de journées chargées avec notre équipe.

Bien qu'il puisse sembler difficile de jongler entre les études et les responsabilités d'une entreprise, surtout dans un domaine aussi exigeant que les cosmétiques, notre statut d'étudiante est en fait l'une de nos plus grandes forces. Au fil du temps, nous avons appris à dépasser les doutes et les inquiétudes et de tourner notre situation en force. En effet, ce double statut nous a demandé une véritable organisation dans nos emplois du temps, une rigueur de travail et une bonne hygiène de vie.

Malgré nos appréhensions, nous gérons Pardi depuis trois ans maintenant, acquérant les compétences qui nous faisaient encore défaut et en continuant de grandir en tant que managers, entrepreneures et femmes.

Nous avons également pu bénéficier de ressources et aides offertes par l'université, comme rejoindre des programmes d'incubation à l'incubateur Paris-Dauphine et ESSEC Ventures, participer à des ateliers de formation et des opportunités de réseautage. Aussi, nous nous sommes entourées d'une équipe talentueuse de stagiaires et d'alternants, qui a apporté une nouvelle perspective avec des idées fraîches et des compétences précieuses à notre entreprise.

Être étudiante-entrepreneure peut sembler être un défi, mais c'est aussi une opportunité unique de développer des compétences et d'acquérir une expérience inestimable tout en poursuivant ses études.

D'ailleurs, si vous êtes un jeune étudiant ou une jeune étudiante et que vous rêvez de vous lancer, sachez que vous n'avez rien à perdre et tout à gagner !

Léa & Julie

← Older Post Newer Post →

Leave a comment